Festival cinéma et droits de l'Homme Toulouse

© Visuel 2021 Karine Rahard

Un grand merci à tous !



Le festival a pris fin après presque trois mois de diffusion, 12 films en VOD et 24 intervenants pour des débats chaque semaine en ligne. Notre souhait de prolonger le festival par une projection en salle ne se réalisera pas tout de suite, la situation sanitaire actuelle ne le permettant pas. Cependant à la réouverture, nous serons là pour soutenir les salles qui sont nos partenaires et si cela est possible, nous ne manquerons pas de vous proposer un dernier rendez vous en présentiel, dans une salle, pour une vraie projection.

Nous tenons a remercier très chaleureusement les Mutins de Pangée et leur plateforme de VOD Cinémutins sans qui cette édition du festival n’aurait pu avoir lieu, ainsi que tous les intervenants qui ont répondu présent pour ces débats en ligne.

Pour être tenu informé de notre prochaine édition :
Inscrivez-vous à notre lettre d'information:

Une édition 2021en ligne

Le Festival Cinéma et Droits de l’Homme est cette année marqué par la pandémie du coronavirus 
et le collectif a d’autant plus tenu à maintenir son organisation malgré l’incertitude sur l’accès aux salles de cinéma. Les droits humains sont à la peine, les libertés questionnées par les confinements, les couvre-feux, le contrôle de données de santé, une sur-réglementation des passages de frontières...

Parmi les thématiques abordées pour cette 14e édition du FCDH, la liberté d’expression, les droits des femmes, la souffrance au travail, les conflits armés et leurs cortèges de victimes civiles, les mineurs isolés, les dérives du numérique... Il était également inévitable d’échanger ensemble sur le sujet de la pandémie d’où le choix inhabituel dans la programmation d’un blockbuster américain. Bon festival !

Laurence Barthe, MSF, pour le collectif FCDH*,

*Amnesty International, CCFD Terre Solidaire, École Des Droits de l’Homme, Les Amis du Monde Diplomatique, Médecins du Monde, Médecins Sans Frontières